Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 17:49

Où Pierre séjourna-t-il entre Pâque 43 ou 44 (où il dût fuir) et la rencontre de Jérusalem en 48 ou 49 ? A Antioche ? La tradition de l'Église catholique attribue à Pierre la direction de l'Église d'Antioche. Il est présenté comme ayant été le premier évêque de cette ville et une fête de « la chaire de saint Pierre à Antioche » est célébrée chaque 22 février depuis le IVe siècle (article « Chaire de Pierre » dans le Dictionnaire de l'Antiquité, dir. Jean Leclant, éditions PUF, 2005). La liste des évêques d’Antioche est encore plus généreuse car elle attribue à Pierre un évêché d’une durée de 16 ans (vers 37- vers 53) ! (article Wikipedia « liste des patriarches d’Antioche »,  lien), mais il y a concurrence avec la liste des papes à Rome puisque le Liber Pontificalis (catalogue chronologique de tous les papes rédigé en 530) dit que Pierre fut pape de 33 à 67 ! et serait resté sept ans à Antioche … (article « liste des papes » dans Wikipedia,  lien

 

antioche_eglise_saint_pierre.jpg

église troglodyte Saint-Pierre à Antioche (actuelle Antakya en Turquie). L'une de ses chapelles menait à un souterrain par lequel les chrétiens pouvaient s'enfuir en cas de danger. La tradition la considère comme le premier lieu de culte chrétien. La façade que l'on voit a été construite par les Croisés.

 

En fait, c’est Barnabé qui fut le principal meneur de cette communauté antiochienne et non pas Paul ou Pierre (Ac 11, 19-26). C’est lui qui va chercher Paul à Tarse et qui mène la délégation (lui et Paul ; plus Tite qui accompagne Paul, Ga 2, 1) envoyée à Jérusalem pour y discuter des conditions à imposer ou non aux païens convertis. Malheureusement, Luc dans ses Actes ne nous aide pas car il ne nous dit pas où Pierre alla se réfugier durant le temps de sa cavale, ni ce qu’il fit après la rencontre de Jérusalem. En effet, il passe d’emblée (à partir de Ac 15, 36) aux missions pauliniennes.


C’est finalement Paul qui, dans ses épîtres, nous donne quelques éléments d’information car il mentionne une polémique avec Pierre précisément à Antioche avec un avant et un après la rencontre de Jérusalem : avant, Pierre à Antioche partageait ses repas avec des païens convertis, mais, après la venue des envoyés par Jacques le frère du Seigneur (les prophètes Judas et Silas Ac 15, 27 et 32-33), Pierre mange seulement avec les Judéo-chrétiens, craignant leurs réactions ! « lorsque Céphas vint à Antioche, je me suis opposé à lui ouvertement, car il s’était mis dans son tort. En effet, avant que soient venus des gens envoyés par Jacques [le frère du Seigneur], il prenait ses repas avec les païens ; mais, après leur arrivée, il se mit à se dérober et se tint à l’écart, par crainte des circoncis ; et les autres Juifs entrèrent dans son jeu, de sorte que Barnabas lui-même fut entraîner dans ce double jeu » (Ga 2, 11-13). Ces deux versets sont riches d’information car ils nous apprennent que :
- Pierre se trouvait déjà à Antioche avant la rencontre de Jérusalem en 48 ou 49, donc après son évasion de Jérusalem ;
- Il n’en était pas pour autant parmi les principaux meneurs car ce sont Barnabé et Paul qui furent choisis (et non lui) pour représenter officiellement la communauté d’Antioche aux discussions à Jérusalem ;
- Après cette rencontre, Pierre est de retour à Antioche.

A quelle date eut lieu le clash ? Avant l’hiver 50, date où Paul arrive à Corinthe dans le cadre de sa seconde mission (Ac 15, 36), ou à son retour après l’été 52 (Actes 18, 22) ? L’attitude de Barnabé, qui se laisse influencer par Pierre, a-t-elle joué dans la séparation des deux missionnaires ; les Actes des apôtres avancent que c’est la cooptation de « Jean nommé Marc » (le futur évangéliste) qui fit le désaccord (Ac 15, 37-40), le nommé Marc les ayant abandonnés lors de la précédente mission ! ce qui n’exclut pas qu’il y ait eu en plus cette tension occasionnée par le changement d’attitude de Barnabé vis-à-vis des païens convertis (soit au final une grosse brouille entre Paul et Barnabé !). Ceci correspond à ce que Paul dit dans son Epître : c’est à l’arrivée des envoyés de Jérusalem que Pierre changea de comportement (donc juste après la rencontre de Jérusalem située en 48 ou 49). L’épître aux Galates ayant quant à elle été écrite après Pâque 57.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

serrurier paris 25/03/2015 16:18

J'apprécie votre blog, n'hésitez pas a visiter le mien.
Cordialement

Recherche

Archives