Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 11:16

Maurice Cabana-Proulx, historien québécois, de spiritualité unitarienne-universaliste, a animé une conférence-débat sur " Le dialogue chrétien-musulman et l’apport arabo-musulman à l’éclosion de la civilisation de l’Occident ", le dimanche 9 janvier 2011 à Ottawa, dans le cadre de l'Eglise unie du Canada.


Voici le contexte de cette manifestation :


" Le texte ci-dessous devait servir à préciser la thématique d’une rencontre que je leur proposais. Edward Barbezat, pasteur de St-Marc, de l'Eglise Unie d'Orrawa, et moi sommes allés rencontrer l’imam de la mosquée de Gatineau, Ahmed Limame, lequel s’est rallié avec enthousiasme au projet. L’évènement du 11 janvier a donc rassemblé des gens d’Ottawa et de Gatineau, des chrétiens, des unitariens et des musulmans et j’ose dire que le «dialogue» a été chaleureux, fraternel et très productif.


Les deux congrégations de la communauté unitarienne d’Ottawa ont organisé des rencontres semblables par le passé mais, comme pour la quasi-totalité de leurs initiatives, elles se sont déroulées dans la langue de Shakespeare. Je me suis donc tourné vers L’Église Unie du Canada (notre Eglise «réformée» au Canada). En plus d’être très proche des unitariens en ce qui concerne les questions sociales et politiques, elle a des paroisses francophones. J’ai donc trouvé chez les gens de St-Marc des collaborateurs sympathiques." (message du conférencier à la Correspondance unitarienne, le 14 mai 2011).

 

Introduction à la conférence :


francois-d-assise et sultanEst-il  possible, au 21e siècle, de tirer des leçons utiles du Moyen Âge ? L’«Âge d’or» de la civilisation islamique, qui a eu lieu pendant le Moyen Âge, peut-elle nous inspirer ? Je préfère poser la question suivante : Comment peut-on craindre un «choc de civilisations»  entre l’Orient musulman et l’Occident chrétien lorsque l’étude de l’Histoire nous révèle tout ce que ces civilisations ont en commun ?

 

rencontre de saint François d'Assise et du sultan d'Egypte : bien qu'ayant tournée court, elle a eu le mérite d'existée.

 

Seul un euro-centrisme myope et pessimiste peut véhiculer l’idée que le Moyen Âge a été une période de noirceur : la lumière était très vive et elle venait de l’Est. Pendant des siècles, l’empire arabo-musulman a porté la civilisation des parties ouest de l’ancien empire romain sur son dos. Cet empire a été pour l’Europe la source de découvertes scientifiques et médicales, l’innovateur technologique et, avec Byzance, le conservateur et continuateur du patrimoine gréco-romain. Dans l’Occident, nos chiffres, plusieurs de nos mots et plusieurs de nos aliments sont arabes.  Comme cette question est très vaste, notre conférence  va se concentrer sur les points de rencontre entre civilisations que furent l’Andalousie, la Sicile et, en moindre mesure, la «Terre Sainte».


Si nos origines se ressemblent, que faire des importantes différences qui pourraient nous séparer aujourd’hui ? Là aussi, l’Âge d’or peut nous proposer des pistes de solution.  Pendant presque toute cette période, l’exhortation coranique à la tolérance a été respectée, et la tolérance a souvent engendré la collaboration. Que ce soit à Bagdad, à Palerme ou à Tolède, la civilisation européenne en construction a trouvé des interlocuteurs, des enseignants et parfois même des alliés dans le monde arabo-musulman.  On n’est certainement pas moins capables de communiquer que nos ancêtres du Moyen Âge !

Partager cet article

Repost 0
Published by Maurice Cabana-Proulx - dans (site AIU) Amitiés islamo-unitariennes
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives