Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 06:03

Manifeste du groupe "Amitiés islamo-unitariennes"


Les musulmans et les chrétiens non trinitaires professent l’unicité divine. Ils entendent rappeler que l’islam, dès son origine, a rejeté catégoriquement le dogme de la Trinité qui avait été officialisé par le concile de Nicée en 325. Ce faisant, il a été le premier mouvement religieux issu de la famille abrahamique à ne pas se contenter d’aménagements internes au dogme comme l’adoptionnisme ou l’arianisme.

En conséquence, ils affirment leur pleine communion de prière entre eux et avec tous les croyants qui se réfèrent à un Dieu unique, soit gens du Livre comme les Juifs et les chrétiens non trinitaires, soit d’autres courants religieux.

Les unitariens (qu’ils soient chrétiens ou d’autres sensibilités) pensent que l’héritage abrahamique, par ses écrits juifs, chrétiens et musulmans, a généré un même patrimoine religieux de grande ampleur, dont les diverses traditions s’enrichissent mutuellement et que l’on peut vivre d’une façon religieuse ou encore d’une façon culturelle et spirituelle.

Les membres du groupe "Amitiés islamo-unitariennes" soutiennent les efforts des intellectuels musulmans qui s’inscrivent dans le courant appelé l’islam "laïque", à savoir résolument moderne, laïque et démocratique. A l’instar du christianisme unitarien, né au sein des Réformes protestantes du XVIème siècle, ils ont entrepris une réflexion critique sur leur propre religion, poursuivant ainsi l’œuvre de ses grands penseurs comme Ibn Sinã Avicenne (980-1037), Abû al-Walid ibn Ruchd Averroès (1126-1198) et Muhyi al-Din Ibn Arabi (1165-1240) ou autres grandes figures comme ‘Abd al-qâdir (Abd el-Kader) ibn Muyîala-Dîn (1808-1883).

Cette réflexion porte tant sur une exégèse scientifique des textes fondateurs, sur une histoire objective, sur les relations avec les autres religions, ainsi que sur la façon de s’adapter aux cultures ethniques et nationales et aux civilisations modernes.

Ils affirment qu’un tel islam, de par sa spiritualité et son ouverture à l’inter-religieux, apporte une contribution indéniable à la construction européenne, prenant ainsi la suite de la grande civilisation musulmane de l’Andalousie et des mouvements soufis qui se sont développés dans les Balkans.

Ils invitent ceux qui sont intéressés par cette démarche à les rejoindre au sein de leur groupe pour diffuser des textes d’auteurs, en rédiger eux-mêmes, participer à des synthèses, prendre position lorsqu’il le faut face à des évènements ou des enjeux de société (la polygamie, le voile islamique, les lieux de culte, le communautarisme, le prosélytisme, l’islamophobie, etc.).

Liste des premiers signataires
:

Farida Adjoudj, Hassan Aslafy, Jean-Claude Barbier,
Ismail Christophe Cabrier, Mohamed Elhorre, Roger Gau,Sophie Gloor, Laurence Hintzy, Ahmed Amine Khelifa, Fabien-Issa Maisonneuve, Thierry Morales, Roger Parmentier (décédé en 2012), Régis Pluchet, Michel Roussel, Yohann Amal, Andy Lecouvreur,


Pour vous joindre aux signataires et/ou pour devenir membre du groupe, veuillez prendre contact avec Jean-Claude Barbier. Le site du groupe "Amitiés islamo-unitariennes" est hébergé par les Etudes unitariennes, lien ; et depuis le 20 février 2013, le relai pour les nouveaux textes a été pris par Unitariens français, le site du Conseil des unitariens et universalistes français (CUUF), lien.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Amitiés islamo-unitariennes - dans (site AIU) Amitiés islamo-unitariennes
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives