Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 16:58

plotin.jpgPlotin (205 - 270 après J.-C.) était un philosophe romain de l'Antiquité tardive. Il fut le fondateur d'un courant philosophique appelé « néoplatonisme », qui influença de manière profonde la philosophie occidentale. Il installa son école à Rome, en 246. Sa relecture des dialogues de Platon fut une source d'inspiration importante pour la pensée chrétienne, en pleine formation à l'époque. L'intégralité de ses écrits a été publiée, par un autre disciple fidèle, Porphyre de Tyr, dans les Ennéades. La pensée de Plotin est originale en ce qu'elle approfondit la réflexion de Platon et d'Aristote sur la nature de l'Intelligence. Source Wikipedia (lien).


Dans La République, Platon dressait déjà un schéma tripartite de l'âme. Disciple de Platon, Plotin, à partir de la distinction platonicienne entre le monde sensible et le monde des idées, conceptualise dans l'au-delà du monde matériel la présence de 3 hypostases qui sont le principe de l'univers :


- Au centre se trouve l'Un. Immobile, permanent, il possède en lui-même le principe de son existence, il est la source même de son âme. Il précède tout ce qui existe et en fonde l'être.
- Émanant de l'Un et l'entourant, se trouve l'Intelligence. Elle est immobile et contient en elle la multiplicité des idées et des formes.
- Ensuite l'Âme qui émane de l'Intelligence. Elle est animée d'un mouvement circulaire et centrifuge qui la conduit à se diffuser vers le monde de la matière.


On trouve ici un modèle (je dis bien un modèle et non pas le schéma exact !) de la Trinité élaboré au début du IIIème siècle après J.- C. et qui aura un grand écho dans le monde intellectuel antique, au moment même ou l'Église essaiera de donner un fondement argumenté à la doctrine trinitarienne (le concile de Nicée se tiendra en 325, celui de Chalcédoine en 451).


Plotin appelle le mouvement de qui part de l'Un vers le monde sensible via les deux autres hypostases la procession. Dans l'optique néoplatonicienne, le but de la vie spirituelle est la conversion, c'est à dire suivre le cheminement en sens inverse par le biais de la contemplation.


Laurens Trobat, protestant unitarien, message du 27 février 2011 au forum « Unitariens francophones » (lien)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives