Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 09:34

par Louis Cornu … suite des articles précédents

cene_le_disciple_que_jesus_aimait_ter.jpgDans sa ville, où il a retrouvé ses connaissances, son entourage familial, le Disciple va être le témoin – peut-être à l’occasion, témoin particulier – de l’activité de Jésus : le coup de main contre les marchands du Temple, la rencontre de Nicodème, puis, après les festivités de Pâque, l’activité de proclamation et de baptême en Judée.

 

illustration : peinture de Jacopo Bassano. L'accent est mis sur la jeunesse du Disciple (un adolescent androgyne).

 

Selon l’évangile de Jean, Jésus va passer quelques temps à Jérusalem puis en Judée au printemps 28, avec des disciples (mais on ne sait qui). Pendant ce séjour, il est naturellement en contact avec ce Disciple, dont il a fait la connaissance quelques jours plus tôt. Il se peut qu’il réside chez lui mais on ne peut l’affirmer car il est également possible – et c’est même plus probable – qu’il ait été accueilli chez Lazare de Béthanie, village des environs de Jérusalem. Nous devons accepter de rester dans l’incertitude à ce sujet, mais il reste que le récit de ce séjour, en Jn, est celui de quelqu’un qui est proche des évènements : il voit … ou bien il est rapidement et assez précisément informé.


Au IIème siècle, Irénée de Lyon se réfère à une tradition apostolique transmise par « Jean l’Ancien et par d’autres apôtres » (ADV HAER, II, 22,15). « Jean l’Ancien », selon toute vraisemblance est l’appellation sous laquelle était connu à la fin du siècle ce disciple que Jésus avait aimé ; il est alors âgé … et l’un des rares proches de Jésus, encore vivants.


A Jérusalem, après l’affaire des marchands du Temple (lien), les responsables religieux vont ranger Jésus dans la mouvance du Baptiste, comme un individu à surveiller.

à suivre …

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Recherche

Archives