Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 06:29

David-et-Jonathan.gifL’association David et Jonathan (voir leur site) regroupe des homosexuels pour la plupart chrétiens. Au sein de l’Eglise catholique, cette association milite contre les discriminations qui touchent cette catégorie de personnes. Elle est membre de la Fédération des réseaux des parvis et l’un de ses membres en fut le président de 2005 à 2008. D’origine catholique, elle a su s’ouvrir à tous les chrétiens et un groupe protestant national s’est constitué avec un rendez-vous annuel au printemps (lien).

A Paris - Île de France, le groupe Abû-Nuwâs (lien) réunit quelques trente membres de cette association qui se montrent particulièrement intéressés par le monde du Sud méditerranéen, essentiellement arabo-berbère, pour des activités culturelles (conférences, visite d’expositions, fréquentation des centres culturels des pays concernés, discussions de livres, soirées festives, etc.) et religieuses : un pèlerinage islamo-chrétien en Bretagne, un voyage dans les monastères syriens, etc. Abû-Nuwâs est en relation avec le groupe gay libanais Helem.


abu_nuwa_bis.gifAbû-Nuwâs (757-815) (lien) était un grand poète libertin né en Perse et vivant à Bagdad sous les premiers Abassides. Courtisan, passé maître dans l’art de la satire, il dut sa renommée à ses poèmes bachiques et surtout à ses poèmes érotiques, inspirés par l’amour des garçons. Son vrai nom est Al-Hassan Ibn Hâni Al-Hakamî et Abû-Nuwâs son surnom : "l’homme aux longs cheveux bouclés !" . Au cours de ses études, il se frotta notamment aux mu’tazilistes lesquels étaient de redoutables dialecticiens qui s’efforçaient de démontrer par la raison la vérité des dogmes islamiques, notamment celui de l’unicité de Dieu.

Il eut une vie mondaine de courtisan (avec les aléas que cela comporte : il fit deux ans de prison pour débauche !) et fréquenta les tavernes qui étaient alors tenues par les chrétiens (puisque l’islam interdit la manipulation et l’usage de l’alcool à ses fidèles). De nombreux monastères existaient alors autour de Bagdad et vendaient de l’alcool fort ! La poésie lyrique des périodes antéislamique et omeyade, qui chante la bien-aimée où encore la naissance des aristocrates et leurs exploits, était tombée en désuétude. On recherche désormais des pièces au rythme enlevé, au ton flirtant avec l’insolence, aux propos hardis, à la pensée anticonformiste. Abû-Nûwas, roturier et bon vivant, fut le grand poète de ce nouvel art de vivre assurément plus porté sur les jouissances que sur les faits d’armes.


Voir le site d'un "déjiste" musulman (les "déjistes" sont les membres de David et Jonathan) :
http://www.homosexuels-musulmans.org 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier d'après le site de David et Jonathan - dans (site AIU) Amitiés islamo-unitariennes
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives