Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 11:40

a) de nature divine


« ... qui, ayant la forme et la nature de Dieu, n’a point cru que ce fût pour lui une usurpation d’être égal à Dieu. » (Bible de Saci, 1846)
  « ... lui - véritablement de nature divine ! n’a jamais eu la suffisance de se faire égal à Dieu. » (Das Neue Testament, édition révisée, de Friedrich Pfäfflin, 1965).

« ... lui qui était vraiment divin, il ne s'est pas prévalu d'un rang d'égalité avec Dieu » (Nouvelle Bible Segond - NBS - éditée par l'Alliance biblique universelle en 2002)


b) dans la même condition de Dieu


jesus_paysage.jpg« ... bien qu’il fût dans la condition de Dieu, il n’a pas retenu avidement  son égalité avec Dieu. » (Crampon)
« ... lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. » (Bible de Jérusalem, 1956)
« ... lui dont la condition était celle de Dieu, il n'a pas estimé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu » (Louis Segond, Bible à la Colombe, 1978)
« ... lui qui est de condition divine n’a pas considéré comme une proie à saisir d’être l’égal de Dieu. » (Traduction oecuménique de la Bible - TOB, 1988)
« ... lui, de condition divine, n'a pourtant jamais songé à revendiquer une quelconque égalité avec son Créateur » (Marie-Claire Lefeuvre, message au forum des unitariens francophones, le 26 juillet 2011).
 « ... lequel, bien que se trouvant dans la forme de Dieu, n’a pas songé à une usurpation, c’est-à-dire : pour qu’il soit égal à Dieu. » (La Traduction du Monde Nouveau - TMN ; traduction des témoins de Jéhovah, en français 1995)


 c) en forme de Dieu


« ... lequel étant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une usurpation d’être égal à Dieu. » (David Martin, 1879)

 « ... quoi qu'il fut en forme de Dieu, loin de s'en prévaloir pour s'égaler à Dieu » (Hugues Oltramare, 1908)
« ... lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu. » (Louis Segond, 1910)
« ... qui, bien qu’étant en forme de Dieu, n’a pas considéré qu’être égal à Dieu était une chose qu’il devait cupidement faire sienne.” (La Bibbia Concordata, 1968).
« ... existant en forme de Dieu, il n’a point regardé son égalité avec Dieu comme une proie à arracher » (Louis Segond, Nouvelle Édition de Genève, 1975).
« ... lui qui, subsistant en forme d’Elohim, n’a pas estimé [comme] un butin le fait d’être égal à Elohim » (André Chouraqui, 1986)
« ... lui même forme de Dieu n’a pas pourchassé l’égalité de Dieu » (Bible de Bayard, 2001, traduction de Frédéric Boyer et Maurice Roger)


d) image de Dieu


« ... comme tout être humain il a été image de Dieu. Mais il s’est refusé à se prendre pour Dieu » (Jean Riedinger, article du 25 juillet 2011 dans les Etudes unitariennes « Jésus selon Paul : Dieu ou homme (1) – la kénôse de l’épître aux Philippiens », lien).


Nous remercions pour leurs contributions (messages au sein du forum des unitariens francophones,  lien, en avril puis en juillet 2011) : Jean-Claude Barbier (chrétien unitarien, Bordeaux), Roger Gau (chrétien unitarien, Toulouse), Fabien Girard (témoin de Jéhovah, Chinon), Marie-Claire Lefeuvre (protestante libérale et unitarienne, Rambouillet), Jean Riedinger (catholique, Meurthe et Moselle) et Laurens Trobat (protestant libéral et unitarien, Pau)

Partager cet article

Repost 0
Published by avec les contribution du forum Unitariens francophones - dans exégèse biblique
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives