Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 08:01

jean-claude_lacaze_christianisme_ecologie.jpgAprès « Le christianisme face à la crise écologique mondiale » publié en 2009 à Paris aux éditions L’Harmattan, 168 p. ( lien), Jean-Claude Lacaze persiste et signe avec « Le christianisme à l’ère écologique » aux éditions L’Harmattan, Paris, novembre 2013, 108 p., 12 € (et 9 € en version numérique), et en sous-titre "Tu aimeras ta planète comme toi-même" (lien). Il demande ni plus ni moins que les grandes religions se réforment afin d’intégrer la donne écologique et de sauver notre planète.


Présentation par l’éditeur :
La civilisation judéo-chrétienne a oublié la nature. Cette dernière se rappelle à nous avec la crise écologique mondiale qui est aussi une crise morale. Il s'agit de construire une éco-spiritualité capable de répondre aux défis soulevés par la destruction de la planète. François d'Assise, Teilhard de Chardin, Théodore Monod, mystiques chrétiens pro-nature, étaient dans cette mouvance. La « traditionnite » des trois monothéismes bloque toute refondation. On ne tourne pas indéfiniment le dos aux réalités écologiques ; c’est à partir de ces dernières qu’une spiritualité doit être construite, qu’un vrai dialogue entre les religions(qui doivent progressivement se repenser) peut s’établir. L’écologie est fédératrice ; elle est un élément de concorde entre les différentes Eglises chrétiennes et avec toutes les spiritualités et religions. Une nouvelle éthique s’impose donc, celle d’une éco-spiritualité, qui intègre aux acquis des grands courants religieux et spirituels ceux plus récents de l’écologie. C’est aussi une question de survie.


Présentation de l’auteur :

océanographe biologiste, docteur ès sciences, maître de conférences émérite au Muséum national d’histoire naturelle, Jean-Claude Lacaze se consacre aujourd’hui à la protection des espèces menacées. Ses recherches sur les effets des pollutions marines ont été conduites conjointement au Muséum, à l’Institut océanographique de Paris et dans plusieurs laboratoires maritimes. Il est l’auteur d’une centaine de publications scientifiques.

 

L'engagement des chrétiens unitariens :

Dans la logique de sa démarche, l’auteur a interpellé (par une lettre du 23 août 2013) l’Assemblée fraternelle des chrétiens unitariens (AFCU) (lien) afin que celle-ci prenne en ce domaine ses responsabilités et mène campagne sur ce thème. En conséquence, elle a ouvert une nouvelle rubrique « AFCU (pour un engagement écologique) » (lien). Un prochain numéro de la Correspondance unitarienne portera sur l’unitarisme écologique.
C’est le site des Etudes unitariennes, avec sa rubrique « la religion écologique » (lien) qui continuera à mener une réflexion d’ordre générale sur cette question.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans la religion écologique
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives