Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 08:05

par Jean-Claude Barbier

 

Cet article a été traduit en italien par Giacomo Tessaro et mis en ligne sur le site de la Congregazione italiana cristiano unitariana  (CICU), lien


Dieu, dans le récit de la Genèse, est créateur de tout l’univers et pas seulement des hommes. Dès lors le panthéisme estime qu’il y a du divin en chaque chose et être et que l’homme n’en a pas, seul, le monopole. Il n’est pas le seul à recevoir le souffle créateur ; la vie est diverse et multiple ; il ne saurait donc être seul dans un face à face avec Dieu.

 

Mieux, il a besoin des plantes et des animaux pour vivre, dans une interdépendance avec son environnement. S’il se présente devant Dieu, alors cela doit être en tant que responsable de tous ses frères, et aussi des plantes et des animaux qui vivent avec lui et le nourrissent.

 

Cette vision est assurément moderne ; nous l’appellerons le "christianisme écologique" en ce qui concerne la réflexion à partir du christianisme. Bien entendu, il ne s’agit pas seulement de faire des économies pour nos lieux de culte et le fonctionnement des activités religieuses, et de restreindre les trains de vie de certains prélats, etc. , mais de modifier nos comportements vis-à-vis des autres êtres vivants qui peuplent notre planète, d’être pleinement responsables de celle-ci puisque Dieu nous l’a confiée !

 

Jesus_bon_pasteur_mosaique_de_Ravenne.jpgJésus Bon Pasteur -

"Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue !" Luc (15, 1-32).

Mosaïque de la basilique de Ravenne.

à suivre

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude Barbier - dans la religion écologique
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives