Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 15:14

par Louis Cornu

En mars 1980, à Talpiot, banlieue sud de la Jérusalem moderne, à proximité de l’ancienne Béthanie (qui correspond à l’actuel village Al-Izzariyya), fut découvert un tombeau taillé dans le roc et utilisé avant 70, qui contenait les ossements de trente-cinq personnes, dont dix sept à l’intérieur de dix ossuaires. Les restes humains furent remis aux religieux qui leur assurèrent une inhumation nouvelle, décente et anonyme, et les ossuaires, vidé de leur contenu, furent pris en charge par l’Autorité des Antiquités d’Israël qui les enregistra et les entreposa. En 1994, ils furent examinés par le professeur Rhamani qui, pour chacun, rédigea une notice.


Sur six de ces ossuaires, contenant 6 ou 7 squelettes, figuraient des inscriptions identitaires, dont on s’avisa en 1996 que les noms étaient ceux d’amies proches de Jésus (Marie, Marthe) et ceux des membres de sa propre famille (Joseph, Marie, Jude, José et … Jésus). En 2002, Tal Ilan les prit en compte dans son " Lexique des noms juifs " utilisés entre – 330 et + 200. En 2007, ils font irruption dans l’actualité médiatique grâce au film de S. Jacobovici Le tombeau perdu de Jésus.



Les noms suivants ont été relevés : 

Mariamane et (kai) Mara, Yehouda bar Yeshoua, Mathyah, Yeshoua bar Yehosef, Yosah, Maryah, et , curieusement l’ossuaire n° 80 509 avait disparu de l’entrepôt !

 
A priori, on pouvait penser que, si la famille de Jésus était assez riche pour posséder un tombeau creusé dans le roc, c’est aux alentours de Nazareth, en Galilée, mais non à Jérusalem qu’il devait se trouver, contenant les restes de Joseph, de plusieurs de ses ancêtres et de quelques uns de ses descendants. En revanche, on ne devrait pas trop hésiter à envisager que la tombe de Talpiot pût avoir appartenu à Lazare et ses sœurs, cette famille amie de Jésus qui, en 30, résidait à Béthanie et possédait à proximité de cette bourgade, un tombeau familial creusé dans le roc (Jn 11, 41).


Après 30, une partie de la famille de Jésus se fixa à Jérusalem ; sa mère y séjourna et son frère Jacques, y fut, jusqu’à sa mort en 62, le chef de la communauté de ses disciples, les nazôréens. Si des membres de cette famille étaient décédés à Jérusalem, entre 30 et 70, se pourrait-il qu’ils eussent été recueillis dans le tombeau familial de Lazare, Marthe et Marie … ne serait-ce qu’en raison de leur amitié avec Jésus ? C’est une éventualité qu’on ne peut évidemment pas rejeter …


Yehouda bar Yeshoua : Jésus aurait-il eu un fils nommé Judas ?

Si comme on le dit, Jésus est né en – 6 et s’il s’est manifesté au public juif après son baptême en 28, donc à 34 ans, il faut bien reconnaître que nous ne savons rien de sa vie entre 20 et 34 ans … sauf qu’il fut – assez vraisemblablement – un juif pieux, attaché aux commandements de la Tora. Or selon la Tora, tout juif mâle atteignant 20 aans doit prendre épouse et, avec elle, procréer le plus possible, pour assurer le développement de la pérennité du " Peuple élu ". On ne voit pas pourquoi Jésus n’aurait pas observé cette prescription … et, alors, on ne peut pas exclure qu’il ait eu épouse et enfant avant de commencer sa vie publique en 28.


L’existence d’un Judas, fils de Jésus de Nazareth, est donc tout à fait plausible, et, si ses disciples ensuite n’en ont rien su, c’est qu’ils avait décidé de n’en rien dire. Il faut bien reconnaître que, de son existence antérieure, il n’a rien révélé, hormis une " retraite au désert " dont il a succinctement expliqué la conclusion (Lc 4, 1-13).

Partager cet article

Repost 0
Published by Louis Cornu - dans le tombeau de Talpiot
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives