Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 18:08

par Thierry Moralès (message du 18 août 09 au groupe "Unitariens francophones" sur Yahoo)

Hénoch, Idris dans le Coran, est né en -3538 avant JC selon la chronologie biblique. Nous sommes au début de la période d'Uruk (qui commence vers - 3700 av. J.-C. selon les historiens). Uruk correspond à l'Erech biblique (Gen 10/10).

Les historiens considèrent cette période comme une période d'explosion démographique et d'urbanisation importante (passage du gros village à la véritable ville, souvent cernée de murailles, temples monumentaux, etc.). Uruk, centre administratif et commercial de la Mésopotamie de l'époque, couvrait quelques 400 hectares et était ceint d'une muraille de prés de dix kilomètres de long !

C'est aussi la période de l'invention de la roue, du tour de potier, de la voile, de l'araire à traction animale (aucune époque n'a connu autant d'innovations techniques hormis notre 19 ème siècle), du travail du métal généralisé (cuivre, bronze, puis or et argent), du développement de la sculpture, de la généralisation de l'utilisation des " sceaux-cylindres " pour marquer la propriété et la comptabilité et de l'invention de l'écriture sur tablettes d'argile : les plus anciens écrits connus date d'environ –3 300 et ont été découvert dans la ville d'Uruk. 

tête en céramique, datant de - 3 000, trouvée à Uruk.

Hénoch est donc associé de façon pertinente à l'invention de l'écriture. La tradition juive et musulmane considère Hénoch comme le père de l'écriture (son nom en arabe dérive de la racine d-r-s : étudier. La tradition rabbinique l'appelle le grand écrivain et le livre apocryphe des Jubilés le considère comme l'initiateur de l'écriture 4/17).

NDLR - Pour en savoir plus sur cette période d'Uruk (- 3750 - 2900), qui précède la période "sumérienne", voir le cours de Sabine Barbé, professeur à l'Atelier des Beaux Arts de la Ville de Paris "Art du Proche-Orient ancien", lien, mis en ligne sur le site de Simon Rudelle.

NDLR - et lorsque la Bible fait venir Tèrah, le père d'Abraham, d'Ours-Kasdîm (Gn 11, 27-31), c'est plus qu'une migration géographique ; c'est d'abord la référence à la civilisation la plus prestigieuse de l'époque dans la mémoire régionale du Proche-Orient. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Moralès - dans le Fils de l'homme
commenter cet article

commentaires

Recherche

Archives